skip to Main Content
Climat

Climat

3.9.2018

Climat

Les végétaux dans la lutte contre les problèmes climatiques


À l’échelle mondiale, mais également au niveau local, la présence d’arbres et de plantes contribue à lutter contre la pollution atmosphérique. Les changements climatiques, avec des événements de chaleur extrême, l’alternance de sécheresse et de précipitations excessives, exercent des contraintes sur la gestion de l’environnement urbain. Les espaces verts en ville peuvent par exemple offrir un rafraîchissement bienvenu lors d’une vague de chaleur.

En cas de précipitations extrêmes, les surfaces plantées ont une meilleure capacité d’absorption de l’eau que l’asphalte et le béton. Les municipalités pourraient par exemple lutter contre les inondations en créant des « oueds ». Il s’agit de zones plantées, sous le niveau du sol, qui peuvent être temporairement inondées lors de fortes précipitations, pour éviter que les égouts ne soient surchargés. Même les espaces verts, les parcs et les jardins publics usuels contribuent à maintenir un climat urbain sain.

Les particuliers ont aussi un rôle à jouer dans la lutte contre les problèmes climatiques : grâce à leur propre jardin, et pour ceux qui n’ont pas de jardin, en aménageant des « toitures végétales » ou des murs végétaux. Certaines municipalités encouragent de telles initiatives par des subventions.

Back To Top
The Green City uses Googles cookies and scripts to analyse your use of our website anonymously, so we can customise its functionality and effectiveness and display advertisements. We also use Facebook, Twitter, LinkedIn and Google cookies and scripts, with your consent, to enable social media integration on our website. If you wish to change which cookies and scripts we use, you can alter your settings below.
Cancel